Optimiser votre téléphonie sur IP avec IP SLA

Comment mesurer la qualité sonore d’une conversation ToIP ?

La téléphonie sur IP est un bon exemple d’une application exigeante sur la qualité et les performances du réseau. Une latence ou une gigue importante provoquent une qualité sonore pauvre, voire l’impossibilité d’établir une conversation. De plus, et à la différence de la plupart des applications client-serveur traditionnelles, les conversations s’établissent d’un bout à l’autre du réseau, sans nécessairement transiter par un point central.

Utilisation de IP/SLA avec la Téléphonie sur IP

Dans le cas de téléphonie sur IP, la technologie Cisco IP SLA est particulièrement intéressante pour 2 raisons : les mesures effectuées de bout-en-bout du réseau, et la production d’indicateurs spécifiques sur la qualité sonore des conversations. Avec les outils de supervision classiques (et centralisés), lorsque tous les flux ne sont pas centralisés, il n’est pas possible de connaître avec précision la qualité sonore qu’aurait une conversation intervenant par exemple entre 2 sites du WAN.

L’utilisation de la technologie Cisco IP SLA permet de disposer de ces mesures à chaque point du réseau. Dans le cas de la téléphonie, les mesures réseaux de jigue et de latence sont des informations très pertinentes, amenant notamment à la mesure chiffrée de la qualité sonore. Il s’agit de la qualité sonore qu’aurait une conversation téléphonique si elle avait lieu entre 2 équipements actifs (routeurs ou commutateurs), grâce aux calculs des scores ICPIF et MOS.

Qualité sonore mesurée entre 2 commutateurs distants sur un WAN IP/MPLS


SmartReport se positionne comme un collecteur de données IP SLA. En récupérant régulièrement les mesures effectuées par les différents équipements compatibles Cisco IP SLA, il produit les rapports et les alertes qui vous donne la vision sur la qualité de la service et la performance de votre infrastructure ToIP.